Glyphosate

4 articles.

Accès à la terre

9 articles.

Plus qu’un droit, l’accès à la terre est un besoin, et encore plus pour les paysanNEs.

Qualité

4 articles.

La Petite Foire

7 articles.

Notre événement annuel par contraste avec la grande foire agricole de Libramont

Droits des paysans

5 articles.

Pour des droits sociaux et économiques ; des droits aux paysans.

Semences

1 articles.

Nos positions sur les semences et leur libre reproduction et circulation

Filière Lait

12 articles.

Groupe de travail autour de la crise laitière

La Saint Eloi

8 articles.

Le conseil de la St Eloi, c’est notre fête et nous en profitons pour faire ensemble le point sur (...)

S.P.G.

7 articles.

Systeme Participatif de Garantie, l’intérêt et la richesse des échanges ont permis de donner des (...)

VIA CAMPESINA

9 articles.

Quelques soient les frontières qui nous séparent... L’union fait la force.

SPAP

8 articles.

Symposium Populaire pour une Agriculture Paysanne. les signaux d’alarme sont au rouge quand à la (...)

jesuispaysan

17 articles.

L’action "je suis paysanNE" lancée en 2015 avec l’affaire du Herve, est devenue un cri de (...)

Agroécologie

6 articles.

Groupe de réflexion autour de l’écologie et la société. Les alternatives que l’on peut, ensemble, (...)

Filière pain

1 articles.

Car le pain est plus qu’un grand carré vendu dans les supermarchés

TTIP

1 articles.

Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement

17 avril

1 articles.

Journée Internationale des Luttes paysannes

Présentation du Centre de formation du Mouvement d’Action Paysanne.

(’cours A’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne

(’cours B’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne

Des formations sur une thématique spécifique de l’agriculture paysanne.

Une immersion dans la vie paysanne au quotidien Vivez une saison entière d’agriculture dans une (...)

Le parcours EPICREA

1 articles.

Un parcours complet d’accompagnement vers votre installation en agriculture (...)

Affichez-vous "Je suis PaysanNE"
Journée des luttes paysannes
Mobilisons-nous contre le FFA
Actions collectives

12 articles.

Le MAP et ses membres participent régulièrement à des actions réunissant plusieurs associations (...)

Actions du MAP

5 articles.

Accueil > NOS POSITIONS > SPAP > Énergie, quand tu nous tiens…

Énergie, quand tu nous tiens…

Énergie, quand tu nous tiens…

29 juin 2014 par CaT.
Partagez sur vos réseaux

« En 2012, en Belgique, nous consommions près de 21 barils de pétrole par personne, soit 3339 litres, ou plus de 83 pleins d’une voiture moyenne ! Ceci fait de la Belgique le quinzième pays le plus gros consommateur de pétrole par habitant !

Plus marquant encore, dans ce classement, nous nous situons seulement deux places en dessous des Etats-Unis et 32 places au dessus de la France. En réalité, de l’agro-industrie dans sa demande permanente de fertilisants basés sur les composants pétrochimiques aux transports des biens de consommation fabriqués à l’autre bout de la planète, pratiquement chaque objet, chaque aliment, chaque action dont nous avons besoin quotidiennement est dépendant de près ou de loin du pétrole. » (1)

René Dumont tirait déjà la sonnette d’alarme.

Dans les années 1970, l’écologiste français proposait de taxer l’énergie à sa juste valeur en tenant compte du coût sur l’environnement et sur la santé. Mais les politiques font encore et toujours l’autruche et on continue de consommer plus sans prendre les mesures radicales adéquates qui s’imposent… Que vont d’ailleurs donner les réunions du COP21 à Paris en décembre prochain ? La dernière chance d’éviter les 2 degrés !!!

Folle agriculture ! ou Le coût des énergies fossiles

L’énergie solaire est une ressource renouvelable uniquement limitée par le flux de rayons provenant du soleil. À l’inverse, les énergies fossiles constituent un stock qui peut être exploité à un régime quasi illimité. Cependant, à l’échelle humaine, les énergies fossiles ne sont pas renouvelables. Elles représentent un stock planétaire que nous pouvons utiliser à la vitesse que nous souhaitons mais qui un jour sera épuisé sans possibilité de renouvellement. La révolution verte s’est servie de ce stock énergétique et l’a utilisé pour augmenter la capacité de production agricole.

Globalement, l’utilisation d’énergies fossiles aux États-Unis a été multipliée par 20 durant les 4 dernières décennies. Aux États-Unis, nous consommons 20 à 30 fois plus d’énergie fossile par personne qui dans les pays en développement. L’agriculture consomme 17 % de toute l’énergie utilisée dans ce pays. [9] En 1990, nous utilisions environ 1000 litres (6,41 barils) de pétrole pour produire de la nourriture sur une surface de 1 hectare de terres. » (2)

Au moins 3 semaines de travail pour nourrir une personne chaque jour !

« Dans leur étude approfondie (1994), Giampietro et Pimentel ont découvert que 10 kilocalories d’énergie exosomatique (issue de la transformation de l’énergie en dehors du corps humain) sont nécessaires au processus agroalimentaire qui délivre 1 kilocalorie de nourriture au consommateur américain (ceci inclut l’emballage, le transport et la livraison mais exclut l’énergie utilisée pendant la cuisson). L’industrie agro-alimentaire américaine consomme dix fois plus d’énergie qu’elle n’en produit sous forme de nourriture. Ce déséquilibre est rendu possible par l’utilisation des énergies fossiles.

Si on considère qu’un apport alimentaire de 2500 kilocalories constitue un régime alimentaire journalier moyen aux États-Unis, le ratio de 10 pour 1 nous donne un coût de 35 000 kilocalories d’énergie exosomatique consommée par personne chaque jour. Cependant, si on considère que le produit d’une heure de travail (énergie endosomatique : énergie musculaire générée par la transformation métabolique des aliments par le corps humain) conduit à 100 000 kilocalories d’énergie exosomatique produite, l’apport d’énergie nécessaire à la production du régime alimentaire journalier est obtenu en seulement 20 minutes de travail dans notre système actuel. Malheureusement, si on supprime l’énergie fossile de l’équation, le régime alimentaire journalier requiert 111 heures de travail endosomatique ; autrement dit, l’apport alimentaire américain quotidien nécessiterait au moins 3 semaines de travail pour une personne.

De manière assez claire, alors que la production d’énergies fossiles s’apprête à décliner durant la prochaine décennie, il y aura de moins en moins d’énergie disponible pour produire de la nourriture. » (3)

Redonner de l’importance à l’énergie musculaire parce que c’est du travail !

Mieux manger bien sûr mais aussi mieux répartir le travail… 35000 maraîcher(e)s au minimum suffirait déjà à cultiver des légumes selon les méthodes agro écologiques, et cela sur 17000 hectares environ (170 kilomètres carrés environ)(4) . La superficie agricole utilisée en Wallonie est de 740 885 hectares (5). Il faut seulement 50 mètres carrés par personne !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes…

« L’agriculture intensive, grande consommatrice de pétrole, est responsable de 25 % des émissions de dioxyde de carbone - et également de 60 % des émissions de méthane et de 80 % de celles de peroxyde d’azote, tous trois des gaz à effet de serre importants. Le passage à une agriculture moins consommatrice d’énergie est une urgence. » (6)

Alors ? où est le progrès de l’agro-industrie ?

Les indiens d’Amérique centrale « cultivaient » dans la forêt et nourrissaient jusqu’à six fois plus de personnes qu’actuellement avec toutes les méthodes modernes, soi-disant le progrès des machines, des engrais,…
[vert]La transition est agro éco logique ![/vert]
Il en va de notre responsabilité citoyenne. Si les politiques se mettent des œillères, soyons nous-mêmes acteurs du changement !

Soucieux de la vie du sol, des techniques agro écologiques (BrEF, BOKASHI, TERRA PRETA,…) augmentent la fertilité tout en fixant le carbone du sol. Dès lors on participe au refroidissement de la planète en créant ces puits de CO2.

L’un des secrets de la TERRA PRETA est la fermentation. « La combinaison des résultats du Professeur HIGA concernant l’importance des « bons » micro-organismes dans le sol (via la fermentation des déchets organiques comme nourriture pour le sol) et les quantités de charbon végétal démontre la capacité pour l’homme d’accélérer la formation d’humus stable dans le sol. Les résultats montrent une perspective inouïe dans le domaine de la productivité du sol. En même temps, ils apportent des solutions du captage du CO2 (réchauffement du climat) via la production de charbon végétal par la technique de la pyrolyse de tout matériel organique, à l’exception du bois. » (7)

[vert]Rencontre TERRA PRETA HUMUS en Autriche du 18 au 21 janvier 2016. Vous êtes intéressé par nos expérimentations agroécologiques à la ferme Arc en Ciel et/ou par ce voyage d’étude avec Rudolf Köchli ? [vert olive]Pour ce dernier, inscription avant le 5 janvier[/vert olive] : 084/38 96 67 paysan.serge@yahoo.fr
Serge Peereboom, paysan maraîcher[/vert]

1- Corentin De Favereau. Sans pétrole, la fête est plus folle ? Et ce qu’on en dit dans nos campagnes. Etude ACRF 2013. Série Milieu Rural. Page 6.
2- Dale Allen Pfeiffer. Nous mangeons du pétrole. http://www.iceberg911.net/pfeiffer.html
3- Dale Allen Pfeiffer. Nous mangeons du pétrole. http://www.iceberg911.net/pfeiffer.html
4- Selon notre expérience de l’agro écologie appliquée à Wellin depuis 1987. www.fermearcenciel.be
5- Chiffres clés de l’agriculture 2011. Statistique et Information économique. www.statbel.fgov.be.
6- Teddy Goldsmith. L’Ecologiste n°11, octubre 2003. http://www.teddygoldsmith.org/page53.html
7- www.tiaterra.de



Rejoignez nous sur :
6 décembre 6 décembre 7 décembre 8 décembre 13 décembre 14 décembre 15 décembre 18 décembre 19 décembre
FORMATION : Commercialisation en circuits-courts

Optimiser et pérenniser votre commercialisation

+
11 décembre 12 décembre 13 décembre
La ferme-école du Pré aux Chênes

Le métier de paysan boulanger

+
Service SPG du MAP

Les systèmes participatifs de garantie pour et avec les paysanNEs

+
Pulvérisation chimique

Des élèves malades à Omezée

+
Le débat sur le glyphosate

Un écran de fumée ?

+
'SPAP' sur la carte