Glyphosate

4 articles.

Accès à la terre

9 articles.

Plus qu’un droit, l’accès à la terre est un besoin, et encore plus pour les paysanNEs.

Qualité

4 articles.

La Petite Foire

7 articles.

Notre événement annuel par contraste avec la grande foire agricole de Libramont

Droits des paysans

5 articles.

Pour des droits sociaux et économiques ; des droits aux paysans.

Semences

1 articles.

Nos positions sur les semences et leur libre reproduction et circulation

Filière Lait

12 articles.

Groupe de travail autour de la crise laitière

La Saint Eloi

8 articles.

Le conseil de la St Eloi, c’est notre fête et nous en profitons pour faire ensemble le point sur (...)

S.P.G.

7 articles.

Systeme Participatif de Garantie, l’intérêt et la richesse des échanges ont permis de donner des (...)

VIA CAMPESINA

9 articles.

Quelques soient les frontières qui nous séparent... L’union fait la force.

SPAP

8 articles.

Symposium Populaire pour une Agriculture Paysanne. les signaux d’alarme sont au rouge quand à la (...)

jesuispaysan

17 articles.

L’action "je suis paysanNE" lancée en 2015 avec l’affaire du Herve, est devenue un cri de (...)

Agroécologie

6 articles.

Groupe de réflexion autour de l’écologie et la société. Les alternatives que l’on peut, ensemble, (...)

Filière pain

1 articles.

Car le pain est plus qu’un grand carré vendu dans les supermarchés

TTIP

1 articles.

Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement

17 avril

1 articles.

Journée Internationale des Luttes paysannes

Présentation du Centre de formation du Mouvement d’Action Paysanne.

(’cours A’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne

(’cours B’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne

Des formations sur une thématique spécifique de l’agriculture paysanne.

Une immersion dans la vie paysanne au quotidien Vivez une saison entière d’agriculture dans une (...)

Le parcours EPICREA

1 articles.

Un parcours complet d’accompagnement vers votre installation en agriculture (...)

Accueil > ::PETITE FOIRE: : > La Petite Foire 2018

La Petite Foire 2018

La Petite Foire 2018

Déjà finie... Vivement l’année prochaine !

1er août 2018 par Johanne Scheepmans.
Partagez sur vos réseaux

Xavier Delwarte, invité de matin Première le lundi 30 juillet, à propos de la Petite Foire : "Si vous vouliez voir ce que c’est exactement de nourrir la ville et de nourrir les campagnes, il fallait aller à la Petite Foire ... Une des plus belles éditions depuis sa création il y a une dizaine d’années"

Nous partagerons bientôt plus d’informations à propos de la 8e édition de la Petite Foire : photos, comptes-rendus des conférences et tables rondes, témoignages,... Tenez donc le site à l’œil afin de revivre de chouettes moments partagés tous ensembles ! En attendant, voici les discours d’inauguration de ce dernier cru.

Encore merci à toutes et tous !

Discours du MAP lors de l’inauguration de La Petite Foire samedi 28 juillet 2018

Ariane Charrière
Paysanne Militante et coordinatrice générale de la Petite Foire

Bonjour à toutes et tous, oui, nous avons réussi ! Vous êtes ici, avec nous, dans un champ. Nous l’avons fait, nous avons réfléchi beaucoup, mobilisé, réuni des personnes de bonne volonté, nous avons tenu bon avec une poignée d’entre elles, femmes et hommes de la terre mais aussi femmes et hommes conscients des enjeux liés à cette terre. Nous nous sommes donnés, à fond et sans compter, parce que nous savons les raisons pour lesquelles, en plus de nos fermes, de nos militances et de nos familles, nous avons travaillé, volontairement et sans revenu, pendant des jours et des nuits.

Vous êtes notre famille, la terre est notre foyer mais il y a longtemps que nous ne prenons plus soin ni de l’une, ni de l’autre. Nous avons perdu notre humilité et notre place au sein des harmonies ancestrales de la vie sur terre.

Toutefois, ce ne sont pas des énergies négatives qui nous unissent, au contraire, c’est parce qu’en pleine conscience et lucidité, nous vivons quotidiennement les conséquences de modèles sociétal et agricole qui anéantissent toute forme d’optimisme pour aujourd’hui et surtout toute forme de vie pour demain que nous nous érigeons, que nous disons non, que nous crions stop. Stop à l’agro-business dévorant. Stop à la Grande Foire qui promeut encore et toujours un modèle agricole dont tout le monde sait qu’il ne permet pas aujourd’hui de nourrir, femmes, hommes et enfants. Et tout le monde sait aussi qu’il entrave toute chance de nourrir, au sens noble du terme, donc pas de remplir les estomacs avec des matières ultra industrialisées, chipotées, améliorées par l’agro-industrie mais bien de nourrir, sans détruire notre planète grâce aux savoir-faire paysans, grâce aux femmes et aux hommes qui s’engagent dans des modes de production, de distribution, de consommation, résilients, respectueux et toutefois économiquement viables dans une perspective de sobriété et de répartition des richesses, de quelque nature qu’elles soient !

Vous êtes notre famille et la terre notre foyer, et vous êtes là. Merci, merci de prendre le temps de comprendre ce qui nous motive, merci de partager votre temps avec nous, de réfléchir, de remettre en question, d’avancer, de partager repas et idées à nos côtés.

La Petite Foire a grandi, certes, en infrastructures, en confort et en sécurité pour nos compagnes et compagnons d’une heure ou d’un jour, mais pour nous la qualité des échanges, des rencontres, des moments partagés sont plus importants que quelque chiffre que ce soit.

Je voudrais prendre un petit temps ici pour remercier avec tous nos cœurs réunis, l’ensemble des personnes qui s’impliquent depuis le mois de janvier, pour de petites ou de grandes pièces de ce magnifique puzzle. Je remercie particulièrement, les bénévoles montage, car c’est le jour le plus chaud de notre histoire climatologique que vous avez hissé tous ces chapiteaux, sans relâche et avec enthousiasme. Je remercie enfin les fermiers Cornelissen qui nous accueillent sur leurs lieux de travail et de vie. Et la Commune de Neufchâteau qui nous donne un solide coup demain logistique.

Vous êtes notre famille, la terre est notre foyer. Je suis paysanne et fière de l’être ! Vive la paysannerie, vive les solidarités, vive les mouvements paysans, d’ici et d’ailleurs, que les rencontres commencent, que les échangent fusent, que la fête soit au rendez-vous ! Célébrons ensemble, nos volontés de changements et nos engagements à les porter haut et fort !


Serge Peereboom,

Paysan maraîcher à la ferme Arc en Ciel
Président du Mouvement d’Action Paysanne

Quelques mots... pour ouvrir cette Petite Foire Paysanne de Semel 2018

Quand on est paysan, on connaît la patience du temps et le rythme des saisons. Quand on est un mouvement paysan, on a besoin de concret !

Le Mouvement d’Action Paysanne est porteur d’initiatives sur le terrain, avec et pour les paysannes et les paysans.

Nous nous retrouvons donc pour cette huitième édition de la Petite Foire, vitrine de ces alternatives, et je suis heureux de partager cette ouverture avec toi, Ariane, maman de cet événement qui nous rassemble et nous ressemble !

Cette année, c’est pour le MAP l’occasion de lancer l’appel aux citoyennes et citoyens que nous sommes toutes et tous. En vue des élections communales, le MAP et ses partenaires proposent, en effet, une Charte Commune Paysanne que nous souhaitons partager le plus largement possible. Parce que nous voulons que les biens communs que nous confions à nos (futur-e-s) élu-e-s soient respectés. Parce que l’agriculture paysanne, telle que celles et ceux présents ici la pratique, propose des alternatives simples à mettre en place dans les communes. La présentation de la Charte aura lieu dans peu de temps, de 13h20 à 14h20, à l’Espace Conférence-Débat. (La Petite Foire ne fait pas que nourrir les ventres…). En tant que représentant-e-s politiques, nous vous demandons aujourd’hui un accueil attentif à celles et ceux qui porteront cette Charte dans vos communes.

http://chartecommunepaysanne.lemap.be

Au niveau régional, La Wallonie se positionne en terme de développement durable. On ne peut que féliciter la mise en place du référentiel Alimentation durable à l’initiative du ministre Carlo Di Antonio. Il va falloir maintenant permettre aux jeunes paysan-ne-s en installation de pouvoir vivre de leur passion car les circuits-courts et les produits bios ont le vent en poupe mais ils sont hélas récupérés de plus en plus par des grandes chaînes de distribution qui tirent une fois de plus le seul profit à leurs avantages. Les petits producteurs et les petites coopératives souffrent de la concurrence déloyale de ce faux bio, purement industriel !

Plus que jamais il est indispensable de retrouver le lien direct paysans/consomm’acteurs. Le Systèmes Participatif de Garantie est un merveilleux outil pour y arriver, et construire notre souveraineté alimentaire !

Je suis paysan ! Monsieur le ministre, je vous invite à venir dans nos fermes-écoles paysannes pour mettre vos mains dans la terre, pour bien comprendre nos réalités...

Il y a du pain sur la planche pour faire reconnaître le travail acharné des gens de la terre... « Un pays sans paysans n’est pas un pays » (Claude Nougaro). "Prix juste et Salaire vital : Commerce équitable et Circuits-Courts" présenté par Oxfam-Magasin du Monde/SoCoPro, de 14h40 à 15h40.

En terme de construction, nous lançons l’Appel au ministre René Collin afin qu’il renforce son soutien aux formations axées sur l’agroécologie paysanne. L’École Paysanne Indépendante du Mouvement d’Action Paysanne a bien besoin de moyens pour répondre à la demande croissante des jeunes en recherche de savoir et de savoir faire paysan.

Les formations de paysan à paysan sont l’une des clés de cette transmission. Nous les présentons sur ce stand, avec nos fermes-écoles et nos apprenant-e-s. Vous retrouverez aussi cette envie et ce besoin au fil des stands de cette Petite Foire. Au niveau international le MAP participe aussi à l’important projet de réseau international des fermes-écoles agroécologiques de La Via Campesina ; ce projet place la Wallonie sur l’échiquier international, en rencontrant la FAO, en défendant des positions à la Commission Européenne, en échangeant avec nos ami-e-s paysan-ne-s des 4 coins du monde.

Nous sommes paysans ! Monsieur le Ministre, à la grande foire agricole de Libramont, on vous demande toujours plus d’argent, pour le fond des calamités par exemple, aujourd’hui encore en cette période de chaleur excessive ou pour autre chose... Toujours plus ! L’agriculture paysanne a juste besoin de reconnaissance et de moyens pour créer l’autonomie, pas la dépendance !

Rappelons-le : « L’agroécologie est reconnue par de nombreux scientifiques et au sein de certaines instances internationales comme la FAO, l’organisme des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (...). Ceci ne facilite pas pour autant sa mise en œuvre, les obstacles demeurent nombreux.

L’agroécologie nécessitant davantage de main-d’œuvre que l’agriculture industrielle, elle offre plus de possibilités d’emplois en milieu rural. »

http://www.acrf.be/wp-content/uploads/2015/06/acrfana_2015_14-agriculture_AV.pdf

Demain dimanche, de 10 à 11h00, il y aura un atelier sur l’Organisation de Jai Jagat 2020 - Dans la continuité des marches des Sans Terre en Inde, de nombreuses associations paysannes et citoyennes s’activent d’ores et déjà pour organiser une marche de Bruxelles à Genève ; celle-ci s’achèvera par « un parlement des peuples » portant les voix des paysans et paysannes du monde entier. D’autres marches en partance d’Espagne, France, Allemagne, Géorgie, ...et aussi d’Asie, se croiseront à Genève.

« Cette marche, qui traversera donc une grande partie de l’Asie et de l’Europe, a pour but d’interpeller les Nations Unies et tous les gouvernements du monde, pour demander un autre modèle de développement, moins prédateur et respectueux des êtres humains et de l’environnement. »

https://www.crid.asso.fr/spip.php?article958

Des débats et tables-rondes tourneront ce week-end...autour des Circuits-Courts, sans ou avec court circuit !

La large table-ronde autour des circuits-courts... du local au global, avec la précieuse collaboration de Olivier De Schutter, de Thérèse Mahy et d’Ariane Charrière en sera l’un des moments-phares dimanche de 14h00 à 15h30.

La Province de Luxembourg est active, sous le chapeau de Madame Thérèse Mahy, députée provinciale en charge de l’agriculture en cette belle province de Luxembourg qui accueille LPF. Elle a déjà organisé deux rencontres sur les circuits-courts et soutient le projet SPG lancé par le MAP ainsi que LPF. Madame la députée, je ne peux que vous encourager à continuer dans cette juste voie paysanne !

On entend dire parfois que plusieurs modèles d’agriculture peuvent cohabiter.

L’agriculture paysanne ne peut vivre à côté du modèle dominant industriel parce que nous n’avons plus le temps de tergiverser !!

Même si les deux modèles coexistent, ils sont en flagrante concurrence déloyale l’un et l’autre pour la terre et l’eau, comme sur les coûts de production. Il faudra donc avoir le courage de prendre vos responsabilités, mesdames et messieurs les politiques ! Vite, car le temps presse... La moitié de la planète suffoque : 41 degrés en Grèce, 35 en Suède, où c’est le mois le plus chaud depuis 260 ans.

Vitrine d’une modernité triomphante, la Foire agricole de Libramont promeut un secteur industrialisé, porté par la technologie et la mécanisation. Mais 80% de la production agricole mondiale reste assurée par l’agriculture familiale. Ne l’oublions pas !

« L’agriculture paysanne fixe justement la main d’œuvre sur ses terres quand la mécanisation a tendance à vider les campagnes - "quand le chômage rural s’installe, c’est direct le bidonville". »

https://www.ouest-france.fr/europe/france/salon-de-lagriculture-la-coexistence-de-deux-modeles-devient-difficile-1948551

« Pour nourrir le monde, l’agro-écologie surpasse l’agriculture industrielle à grande échelle » comme le souligne Olivier De Schutter.

De quoi avons nous donc peur ? Osons changer de paradigme. Ne cédons pas au chantage à l’emploi brandit par l’industrie !

Il y a du travail dans nos campagnes mais il n’y a pas assez de maraîchers (pour prendre cet exemple qui me tient à cœur) !

La demande de bons et vrais légumes est sans cesse croissante et il est tout à fait possible de cultiver des légumes pour nourrir les 3 610 089 Wallonnes et Wallons1.

Pour cela, il faut développer une politique globale pour encourager les jeunes à s’installer et qu’ils puissent vivre dignement de leur travail...

Voici quelques chiffres intéressants. A méditer...

35 000 maraîcher(e)s au minimum cela suffirait déjà à cultiver des légumes selon les méthodes agroécologiques, et cela sur 17 000 hectares environ (170 kilomètres carrés environ). La superficie agricole utilisée en Wallonie est de 740 885 hectares2. Cela laisse de la place et du travail pour toutes les autres productions agricoles : céréales, lait, fromages, viandes, etc...

C’est un vrai potentiel d’emplois pour la Wallonie. Nous pourrions ainsi retrouver notre souveraineté alimentaire !

« En tant que droit humain fondamental, le droit à l’alimentation doit prévaloir sur tout autre intérêt politique, économique ou commercial. »

https://www.fian.be/IMG/pdf/Primaute_des_droits_humains_et_coherence_des_politiques_avec_le_droit_a_l.pdf

Quand on est paysan, on connaît la patience du temps et le rythme des saisons. Quand on est un mouvement paysan, on a besoin de concret !

Merci pour votre attention et pour vos réels (futurs) engagements de soutien à l’agriculture paysanne agroécologique !

1 Janvier 2017 selon des chiffres publiés par le Service Public Fédéral Intérieur https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_Belgique

2 Chiffres clés de l’agriculture 2011. Statistique et Information économique www.statbel.fgov.be



Rejoignez nous sur :
Service SPG du MAP

Les systèmes participatifs de garantie pour et avec les paysanNEs

+
29 octobre 15 octobre 10 octobre 9 juillet 8 octobre 20 septembre 19 septembre 18 septembre 17 septembre 9 août 2 août 1er août 13 juillet 12 juillet 11 juillet 10 juillet 16 juillet 4 juillet 9 juillet
FORMATION : Des semences à la boulange

Envisager une diversification dans la filière des céréales panifiables

+
23 février
Assemblée Générale du MAP !

AG + Spectacle "En Pâture au vent"

+
Examen Gestion & economie agricoles ("cours B")

Passez l’examen en candidat libre pour les cours de Gestion & Economie Agricoles

+
28 novembre 23 novembre
Outils informatiques : gestion de la trésorerie et calcul du prix de revient

Présentation de l’outil TresoGest

+
12 décembre 13 décembre 14 décembre 17 décembre 18 décembre 19 décembre 20 décembre 21 décembre 19 novembre 20 novembre 21 novembre 22 novembre 23 novembre 26 novembre 27 novembre 28 novembre
FORMATION : Commercialisation en circuits-courts

Optimiser et pérenniser votre commercialisation

+
1er décembre 2 décembre 3 décembre 4 décembre
Plan de culture maraîchère et plan financier

Modèle adapté à un système de paniers > AMAP, GAC, GAS,…

+
'::PETITE FOIRE: :' sur la carte