Glyphosate

4 articles.

Accès à la terre

9 articles.

Plus qu’un droit, l’accès à la terre est un besoin, et encore plus pour les paysanNEs.

Qualité

4 articles.

La Petite Foire

7 articles.

Notre événement annuel par contraste avec la grande foire agricole de Libramont

Droits des paysans

5 articles.

Pour des droits sociaux et économiques ; des droits aux paysans.

Semences

1 articles.

Nos positions sur les semences et leur libre reproduction et circulation

Filière Lait

12 articles.

Groupe de travail autour de la crise laitière

La Saint Eloi

8 articles.

Le conseil de la St Eloi, c’est notre fête et nous en profitons pour faire ensemble le point sur (...)

S.P.G.

7 articles.

Systeme Participatif de Garantie, l’intérêt et la richesse des échanges ont permis de donner des (...)

VIA CAMPESINA

9 articles.

Quelques soient les frontières qui nous séparent... L’union fait la force.

SPAP

8 articles.

Symposium Populaire pour une Agriculture Paysanne. les signaux d’alarme sont au rouge quand à la (...)

jesuispaysan

17 articles.

L’action "je suis paysanNE" lancée en 2015 avec l’affaire du Herve, est devenue un cri de (...)

Agroécologie

6 articles.

Groupe de réflexion autour de l’écologie et la société. Les alternatives que l’on peut, ensemble, (...)

Filière pain

1 articles.

Car le pain est plus qu’un grand carré vendu dans les supermarchés

TTIP

1 articles.

Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement

17 avril

1 articles.

Journée Internationale des Luttes paysannes

Présentation du Centre de formation du Mouvement d’Action Paysanne.

(’cours A’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne.

(’cours B’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne.

Des formations sur une thématique spécifique de l’agriculture paysanne.

Une immersion dans la vie paysanne au quotidien Vivez une saison entière d’agriculture dans une (...)

Le parcours EPICREA

1 articles.

Un parcours complet d’accompagnement vers votre installation en agriculture (...)

Accueil > REVUE DE PRESSE > Le nucléaire : solution face à la problématique de l’eau

Le nucléaire : solution face à la problématique de l’eau

Le nucléaire : solution face à la problématique de l’eau

14 juin 2016 par .
Partagez sur vos réseaux

Les technologies nucléaires permettent de dessaler l’eau de mer, de traiter les boues des stations d’épuration et de certains polluants et de mesurer l’humidité des sols. Chaque jour, les centrales nucléaires produisent plus de 100 millions de litres d’eau potable à partir d’eau salée.

Pour dessaler l’eau de mer ou traiter les boues

Le nucléaire n’est absolument pas nécessaire ! Il s’agit d’un simple procédé de distillation thermique. Pour cela, l’énergie solaire thermique est bien plus simple, moins chère et pas dangereuse. De plus, la production d’eau potable à partir d’eau de mer distillée se fait essentiellement dans des pays chauds (Afrique, Arabie, etc.) où l’énergie solaire est abondante et permanente. Par ailleurs, les technologies solaires sont simples et facilement maîtrisables par de la main d’œuvre locale et non qualifiée. Ce qui n’est pas le cas de la technologie nucléaire. Si certains gouvernements de pays du Sud affirment avoir besoin de centrales nucléaires pour dessaler l’eau de mer, ils dissimulent en fait leur intention de posséder la technologie nucléaire dans un but militaire (fission de l’Uranium afin d’obtenir du Plutonium pour fabriquer des bombes atomiques) !



Rejoignez nous sur :
La ferme accueillante chèvrerie du Moulin du Wez

+
La ferme accueillante l’Ortie-Culture

+
La ferme-école Larock

+
La ferme-école Arc-en-Ciel

Les Mains dans la terre - Module d’initiation et Module de perfectionnement

+
La ferme accueillante du Pré aux Chênes

Le métier de paysan boulanger

+
Service SPG du MAP

Les systèmes participatifs de garantie pour et avec les paysanNEs

+
23 février 2018
Assemblée Générale du MAP !

AG + Spectacle "En Pâture au vent"

+
Appel pour soutenir l’association "Revenons à nos cochons"

introduction d’un recours devant le Conseil d’Etat suite à l’abattage des 4000 cochons gaumais

+
'REVUE DE PRESSE' sur la carte