S.P.G.

8 articles.

Systeme Participatif de Garantie, l’intérêt et la richesse des échanges ont permis de donner des (...)

Glyphosate

4 articles.

Accès à la terre

9 articles.

Plus qu’un droit, l’accès à la terre est un besoin, et encore plus pour les paysanNEs.

Qualité

4 articles.

La Petite Foire

7 articles.

Notre événement annuel par contraste avec la grande foire agricole de Libramont

Droits des paysans

5 articles.

Pour des droits sociaux et économiques ; des droits aux paysans.

Semences

1 articles.

Nos positions sur les semences et leur libre reproduction et circulation

Filière Lait

12 articles.

Groupe de travail autour de la crise laitière

La Saint Eloi

8 articles.

Le conseil de la St Eloi, c’est notre fête et nous en profitons pour faire ensemble le point sur (...)

VIA CAMPESINA

9 articles.

Quelques soient les frontières qui nous séparent... L’union fait la force.

SPAP

8 articles.

Symposium Populaire pour une Agriculture Paysanne. les signaux d’alarme sont au rouge quand à la (...)

jesuispaysan

17 articles.

L’action "je suis paysanNE" lancée en 2015 avec l’affaire du Herve, est devenue un cri de (...)

Agroécologie

6 articles.

Groupe de réflexion autour de l’écologie et la société. Les alternatives que l’on peut, ensemble, (...)

Filière pain

1 articles.

Car le pain est plus qu’un grand carré vendu dans les supermarchés

TTIP

1 articles.

Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement

17 avril

1 articles.

Journée Internationale des Luttes paysannes

Présentation du Centre de formation du Mouvement d’Action Paysanne.

(’cours A’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne

(’cours B’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne

Des formations sur une thématique spécifique de l’agriculture paysanne.

Une immersion dans la vie paysanne au quotidien Vivez une saison entière d’agriculture dans une (...)

Le parcours EPICREA

1 articles.

Un parcours complet d’accompagnement vers votre installation en agriculture (...)

Accueil > REVUE DE PRESSE > PAC 2020 : Plus de dérégulation ne permettra pas de résoudre les (...)

PAC 2020 : Plus de dérégulation ne permettra pas de résoudre les problèmes

PAC 2020 : Plus de dérégulation ne permettra pas de résoudre les problèmes

6 juin 2016 par Eurovia.
Partagez sur vos réseaux

Communiqué de presse

Bruxelles 1er juin 2016

PAC 2020 : Plus de dérégulation ne permettra pas de résoudre les problèmes…causés par la dérégulation et l’aveuglement des politiques.

A la suite des ministres de l’agriculture européens rassemblés en Conseil informel le 30 et 31 mai aux Pays Bas, la Coordination Européenne Via Campesina s’est penchée sur le document « La nourriture pour l’avenir – l’avenir de la nourriture » proposé par la présidence néerlandaise de l’UE pour lancer les discussions sur l’avenir de la PAC après 2020, et sur les débats du Conseil.

Malgré l’ouverture annoncée sur la question alimentaire, c’est au final une vision très partielle de la problématique qui se dégage. La « demande », centrée sur les attentes des consommateurs aisés en matière de transparence, oublie au passage la question de l’accès à une alimentation de qualité pour des millions de pauvres en Europe, et les problèmes de santé liés à l’alimentation industrielle. L’approche de la question de la production est aussi décevante car seuls les agriculteurs modernisés ou enjoints à le devenir sont concernés, comme le montre le passage sur les Nouvelles Technologies de la Communication.

C’est au final une évolution encore plus industrielle et libérale du système agro-alimentaire que propose la Présidence néerlandaise malgré les crises violentes qui traversent de nombreux secteurs, suite à l’abandon des outils de régulation des marchés :

Ramona Duminicioiu, paysanne en Roumanie, regrette : « rien ne parle de l’avenir des millions de petites fermes ni des problèmes de l’agriculture que nous vivons en Roumanie et dans beaucoup des pays de l’Est de l’Europe, notamment en raison des accaparements de terre et du développement anarchique de la grande distribution ».

Jose-Miguel Pacheco, paysan au Portugal, précise : « les politiques ne tirent pas de leçons de la crise laitière ; ce dont nous avons besoin en Europe, c’est d’une régulation publique des marchés et de la production, et non de la soi-disant régulation par un marché dominé par une poignée de multinationales. Cette « régulation » là ne fait que précipiter au chômage une grande partie des producteurs ».

Pour Jyoti Fernandes, paysanne au Royaume Uni : « une meilleure PAC doit renforcer les systèmes innovants basés sur des liens directs entre producteurs et consommateurs. Ces systèmes existent aujourd’hui malgré la PAC et non pas grâce à elle ».

Si l’Europe veut survivre, alors que la PAC occupe une place centrale dans les politiques européennes, elle devra répondre aux réelles attentes des populations en matière d’alimentation, d’environnement, de vie dans les territoires et d’emploi. Elle devra dépasser le positionnement idéologique d’une orientation sur le Marché. Au vu des premières propositions, il faudra donc encore beaucoup de travail et de mobilisations.

Contacts :

Geneviève Savigny +33 6 25 55 16 87 FR-EN-ES

Ramona Duminicioiu +40 746 337 022 EN- FR-RO-ES

Jose-Miguel Pacheco +35 1 918 736 441 PT-ES

Jyoti Fernandes +44 7875849754 EN



Rejoignez nous sur :
Service SPG du MAP

Les systèmes participatifs de garantie pour et avec les paysanNEs

+
29 octobre 2018 15 octobre 2018 10 octobre 2018 9 juillet 2018 8 octobre 2018 20 septembre 2018 19 septembre 2018 18 septembre 2018 17 septembre 2018 9 août 2018 2 août 2018 1er août 2018 13 juillet 2018 12 juillet 2018 11 juillet 2018 10 juillet 2018 16 juillet 2018 4 juillet 2018 9 juillet 2018
FORMATION : Des semences à la boulange

Envisager une diversification dans la filière des céréales panifiables

+
23 février 2018
Assemblée Générale du MAP !

AG + Spectacle "En Pâture au vent"

+
7 décembre 2018
Atelier - Workshop - 7 décembre - Vision commune des SPG Belges Agroécologiques

Quel modèle alimentaire et agricole ?

+
21 décembre 2018 22 décembre 2018
FORMATION : Commercialisation en circuits-courts

21 & 22 décembre : 2 journées afin de préciser les clés de succès de votre démarche commerciale.

+
Appel pour soutenir l’association "Revenons à nos cochons"

introduction d’un recours devant le Conseil d’Etat suite à l’abattage des 4000 cochons gaumais

+
'REVUE DE PRESSE' sur la carte