Glyphosate

4 articles.

Accès à la terre

9 articles.

Plus qu’un droit, l’accès à la terre est un besoin, et encore plus pour les paysanNEs.

Qualité

4 articles.

La Petite Foire

7 articles.

Notre événement annuel par contraste avec la grande foire agricole de Libramont

Droits des paysans

5 articles.

Pour des droits sociaux et économiques ; des droits aux paysans.

Semences

1 articles.

Nos positions sur les semences et leur libre reproduction et circulation

Filière Lait

12 articles.

Groupe de travail autour de la crise laitière

La Saint Eloi

8 articles.

Le conseil de la St Eloi, c’est notre fête et nous en profitons pour faire ensemble le point sur (...)

S.P.G.

7 articles.

Systeme Participatif de Garantie, l’intérêt et la richesse des échanges ont permis de donner des (...)

VIA CAMPESINA

9 articles.

Quelques soient les frontières qui nous séparent... L’union fait la force.

SPAP

8 articles.

Symposium Populaire pour une Agriculture Paysanne. les signaux d’alarme sont au rouge quand à la (...)

jesuispaysan

17 articles.

L’action "je suis paysanNE" lancée en 2015 avec l’affaire du Herve, est devenue un cri de (...)

Agroécologie

6 articles.

Groupe de réflexion autour de l’écologie et la société. Les alternatives que l’on peut, ensemble, (...)

Filière pain

1 articles.

Car le pain est plus qu’un grand carré vendu dans les supermarchés

TTIP

1 articles.

Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement

17 avril

1 articles.

Journée Internationale des Luttes paysannes

Présentation du Centre de formation du Mouvement d’Action Paysanne.

(’cours A’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne

(’cours B’) Formation certifiante et reconnue en agriculture paysanne

Des formations sur une thématique spécifique de l’agriculture paysanne.

Une immersion dans la vie paysanne au quotidien Vivez une saison entière d’agriculture dans une (...)

Le parcours EPICREA

1 articles.

Un parcours complet d’accompagnement vers votre installation en agriculture (...)

Accueil > REVUE DE PRESSE > Sans le nucléaire, les factures augmenteraient

Sans le nucléaire, les factures augmenteraient

Sans le nucléaire, les factures augmenteraient

31 mai 2016 par .
Partagez sur vos réseaux

Si nous renonçons totalement au nucléaire, le coût de production moyen de l’électricité augmentera de 22% d’ici 2030. À l’inverse, si on maintient le nucléaire, le coût de production restera stable et donc le prix de l’énergie aussi.

Le vrai coût de l’électricité

On ne peut pas comparer le coût de l’électricité produite par des vieilles centrales nucléaires amorties depuis longtemps, avec celui de nouvelles installations (éolien, solaire, centrale au gaz TGV, géothermie, etc.). Actuellement, les exploitants des centrales nucléaires existantes essaient de les faire durer le plus longtemps possible car c’est bien rentable pour eux (du moins, si les autorités de contrôle ne leur imposent pas de nouvelles normes de sécurité plus contraignantes).

Mais actuellement, dans le monde entier, plus aucun producteur d’électricité ne veut se lancer dans la construction de nouvelles centrales nucléaires… car elles ne sont tout simplement pas rentables ! Les seules nouvelles centrales nucléaires en construction le sont, soit dans des pays « autoritaires » où le gouvernement impose sa décision (Chine, p.ex.), soit dans des pays où les autorités (et donc les contribuables) subsidient lourdement les coûts exorbitants de la construction (France, p.ex.).

En 2016, le coût de production de 1 MWh d’électricité sur le réseau est d’environ : Nouvelle centrale nucléaire EPR : 120 à 140 Euros Nouvelle centrale nucléaire PWR : 90 à 120 Euros Nouvelle solaire thermique + stockage : 90 à 110 Euros Nouvelle solaire photovoltaïque : 70 à 100 Euros Nouvelle éolienne : 50 à 80 Euros Nouvelle gaz TGV : 50 à 80 Euros Nouvelle centrale au charbon : 40 à 80 Euros Centrale nucléaire amortie PWR : 30 à 50 Euros Efficacité énergétique (NegaWatt) : 0 à 40 Euros

Il faut aussi remarquer que les prix de construction des nouvelles centrales nucléaires augmentent sans cesse (normes de sécurité obligent), tandis que ceux des énergies renouvelables baissent de manière continue. Il faudrait aussi tenir compte des coûts cachés, comme les dégradations de l’environnement, la santé publique, les dégâts en cas d’accident, etc. Pour ce dernier point, il est bon de savoir qu’un accident grave (type Fukushima) dans une centrale nucléaire européenne pourrait représenter un coût global de 250 à 700 milliards d’Euros ! Il est peu probable que l’exploitant de la centrale accidentée en assume la charge.

Coût de l’éolien

L’éolien ne génère pas de déchets à long terme et ne présente pas de risque pour la santé humaine. De plus, il permet de maîtriser le prix de l’électricité grâce aux ressources locales et renouvelables.

À petite échelle

Les énergies renouvelables sont facilement utilisables par des particuliers (éolienne domestique et panneaux photovoltaïques) ou par des coopératives qui peuvent desservir l’agriculture, les écoles et les foyers.

Peu de subsides pour les énergies renouvelables

Les partisans du nucléaire diront que la croissance des énergies renouvelables se fait grâce aux nombreux subsides accordés. Mais la plupart des subsides sont octroyés au secteur du nucléaire (10 fois plus que pour les énergies renouvelables), et cela depuis des dizaines d’années. C’est grâce à ces subsides et aux différentes aides directes et indirectes que le nucléaire peut offrir des prix artificiellement bas.



Rejoignez nous sur :
Service SPG du MAP

Les systèmes participatifs de garantie pour et avec les paysanNEs

+
29 octobre 15 octobre 10 octobre 9 juillet 8 octobre 20 septembre 19 septembre 18 septembre 17 septembre 9 août 2 août 1er août 13 juillet 12 juillet 11 juillet 10 juillet 16 juillet 4 juillet 9 juillet
FORMATION : Des semences à la boulange

Envisager une diversification dans la filière des céréales panifiables

+
23 février
Assemblée Générale du MAP !

AG + Spectacle "En Pâture au vent"

+
Examen Gestion & economie agricoles ("cours B")

Passez l’examen en candidat libre pour les cours de Gestion & Economie Agricoles

+
28 novembre 23 novembre
Outils informatiques : gestion de la trésorerie et calcul du prix de revient

Présentation de l’outil TresoGest

+
12 décembre 13 décembre 14 décembre 17 décembre 18 décembre 19 décembre 20 décembre 21 décembre 19 novembre 20 novembre 21 novembre 22 novembre 23 novembre 26 novembre 27 novembre 28 novembre
FORMATION : Commercialisation en circuits-courts

Optimiser et pérenniser votre commercialisation

+
1er décembre 2 décembre 3 décembre 4 décembre
Plan de culture maraîchère et plan financier

Modèle adapté à un système de paniers > AMAP, GAC, GAS,…

+
'REVUE DE PRESSE' sur la carte